C'est un beau spectacle pour moi de voir la vigne immergée dans des fleurs et des herbes vertes

L'objectif est de suciter la vie autour de la vigne, de multiplier la diversité et surtout de couvrir le sol. Pas de sol nu... ou en tous cas... le moins possible. Les bandes blanches que l'on distingue dans la vigne, sont les féveroles qui sont en pleine fleur.

Cette année, c'est spectaculaire... avec les dizaines de litres d'eau par m2 que le Périgord a reçu depuis 3 semaines, les plantes se développent considérablement. Le résultat est vraiment magnifique.

Les pieds de vigne ont l'air vraiment immergés dans un bain de verdure.

Le froid est progressivement en train de disparaître avec à la place le réchauffement habituel du mois d'Avril. Toute cette végétation va bientôt être broyée pour constituer un humus riche et vivant pour la vigne. Mais avant le broyage et l'enfouissement, je sèmerai dans la couvert végétal de la moutarde.

Cette crucifère naitra puis lorsque l'avoine/vesce/féverole seront détruites, elle les remplacera pour ensuite recouvrir le sol et ainsi le protéger durant les mois difficiles de Juillet et Août. En effet, avec un soleil destructeur et asséchant et des orages qui ont un effet battant sur la terre nue et crée de véritables croutes dures et asphyxiantes, Juillet et Août sont de véritables dangers pour la terre comme pour notre peau. Il faut l'écran total! C'est à cette condition qu'il ne se détruit pas.

L'idée est donc de mulcher au maximum... c'est notre pommade "été bronzage sans coups de soleil"! Les coups de soleil, c'est tout ce que nous voulons éviter pour respecter la vie qui grouille sous nos pieds et qui comme nous a besoin de fraicheur, d'humidité et de nourriture.

Faire vivre le sol est l'un de nos objectifs prioritaires. Claude Bourguignon dit que la plante prend dans l'air ce dont elle a besoin pour pousser, et dans le sol ce qui la rend savoureuse.

Manger des tomates "hors sol"... elles ont tout de la tomate, mais elles n'ont aucun goût. Mettez les dans un sol vivant et riche, elles pousseront sans maladie et elles seront délicieuses et sucrées!

Pourquoi avons nous oublié ce bon sens.